Classique Tourbillon extra-plat Automatique 5377 Platine Réplique en gros

Classique Tourbillon extra-plat Automatique 5377 Platine Réplique en gros

- in Replique Breguet
247
0

Les amateurs de belle horlogerie sont probablement familiers avec l’Histoire de la Maison 2 Rue Breguet Paris Replique – aujourd’hui marque phare du Swatch Group – qui porte le nom du plus grand horloger de tous les temps : Abraham-Louis Breguet – explorez le catalogue et les prix Breguet.Même si la Manufacture que nous connaissons en 2015 est à mille lieues du petit atelier Breguet fondé en 1775 quai de l’Horloge à Paris, les dirigeants et artisans actuels de la prestigieuse Maison s’évertuent à en perpétrer l’héritage et à en faire vivre l’esprit avec un talent indéniable – les nouveautés dévoilées dans quelques jours à BaselWorld 2015 devraient confirmer notre propos.La Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5377 essayée aujourd’hui en est une belle illustration.Quoi de mieux qu’un tourbillon pour rendre hommage au grand Abraham-Louis ?C’est en effet le fondateur de la marque lui-même qui a inventé ce nouvel échappement dès 1801.Même s’il paraît toujours aussi étonnant qu’un mécanisme considéré aujourd’hui encore comme une complication majeure faisant la fierté de nombreuses marques contemporaines ait été conçu il y a plus de 200 ans, sans CAO ni machine à commande numérique.S’il ne fait aucun doute que le tourbillon a été développé dans un souci de recherche de la meilleure précision chronométrique possible – un challenge majeur à l’époque et la priorité N°1 de tous les grands horlogers, nul ne sait avec certitude ce qu’Abraham-Louis Breguet a en tête lorsqu’il parvient à cette solution.

Doté d’un boîtier de 7mm d’épaisseur, exceptionnellement mince et combinant tout le savoir-faire ancestral des innovations contemporaines, la Classique Tourbillon automatique extra-plat 5377 est actuellement le plus fin tourbillon à remontage automatique du monde. Et sans doute le plus élégant. Son cadran dispose d’un jeu audacieux sur l’asymétrie paradoxale d’effets symétriques pour créer une impression d’ensemble subtil et fascinant. Les lignes d’intersection des courbes, sillonné de quatre motifs guillochés différents se combinent pour créer une œuvre d’art complexe mais sobre. Fusionnant avec brio pureté esthétique et complexité horlogère, ce garde-temps est avant tout un hommage au tourbillon, la complication suprême inventé par Abraham-Louis Breguet en 1801 L’histoire est toujours et encore en train de s’écrire..

Fusionnant avec brio pureté esthétique et complexité horlogère, ce garde-temps est avant tout un hommage au tourbillon, la complication suprême inventée par A.-L. Breguet en 1801. L’histoire continue…

Dévoilée en avant-première mondiale pendant Baselworld 2013, la Classique Tourbillon extra-plat automatique de Breguet revient sur le devant de la scène tout en noblesse, habillée de platine. Aussi belle qu’ingénieuse, cette pièce extra-plate exceptionnelle renferme l’une des inventions horlogères les plus spectaculaires. Elle affiche en effet un tourbillon excentré, dont la cage allégée en titane transporte un balancier Breguet à spiral en silicium, ainsi qu’un échappement spécialement développé pour elle. Ces caractéristiques techniques permettent notamment au balancier du calibre 581DR qui équipe cette Classique Grande Complication d’atteindre la fréquence de 4 Hz, élevée pour un balancier de tourbillon. La réserve de marche n’en est pour autant pas sacrifiée : grâce au barillet à « haute énergie » breveté, la référence 5377 présente une autonomie de 80 heures. Afin de garantir une épaisseur de mouvement de 3mm et un boîtier de 7mm, Breguet a conçu une masse oscillante en platine située en périphérie du calibre et tournant dans les deux sens. Cette prouesse technique fait de la référence 5377 le tourbillon automatique le plus fin au monde actuellement sur le marché.

D’un point de vue esthétique, le cadran de ce garde-temps en platine de 42mm de diamètre se distingue par quatre types de guillochés à la main dont la facture artisanale et l’extrême finition sont les gages du respect de traditions horlogères ancestrales. Le tour d’heures et minutes est ainsi rehaussé d’un décor en « clou de Paris », la bordure est en « grain d’orge », l’indicateur de réserve de marche situé à 8 heures trente présente un guilloché « chevron droit », tandis qu’un décor « liseré » délimite chaque élément. Afin de fournir un point de chute au regard vis- à-vis des aiguilles, un saphir bleu couronne le pont de tourbillon en son centre. Elégante à souhait, cette nouvelle Classique Grande Complication Tourbillon extra-plat automatique est un pur produit Breguet, conjuguant subtilement esthétique intemporelle et avant-garde technologique.

7.7mm – Tout l’art de Breguet Knock Off Replique

Montre de poche N° 4691 – Musée Breguet

La complexité d’un mouvement extra-plat n’a d’égale que l’élégance et la finesse de la montre elle-même. Le Reflet d’un style unique. Des lignes pures et un design délicat.

La montre N ° 4691 est à répétition des quarts et affiche une équation du temps, une phase de lune, un calendrier et une réserve de marche.

La quête de la finesse et de lignes pures s’est toujours exprimée par des mouvements les plus fins possibles. Harmonie esthétique et horlogerie d’excellence, la montre N° 4691 incarne la quintessence de l’Art de Breguet.

La montre de poche N° 4691, vendu le 13 Octobre 1831 à Lord Henry Seymour Conway, est l’une des montres les plus fines et les plus complexes jamais créés et produits par Antoine-Louis Breguet. Ce modèle d’une finesse exceptionnelle de 7.7mm à répétitions des quarts est équipé d’un nombre particulièrement élevé de complications horlogères pour une montre de cette époque. Reflétant parfaitement cette quête constante de l’élégance et de la pureté esthétique chère à Breguet, cette création présente également une richesse de savoir-faire horloger fidèlement cultivé depuis le 18e siècle. En 2013, ce garde-temps rejoint la prestigieuse collection du Musée Breguet.

« Il tira la plus délicieuse montre plate que Breguet ait faite. Tiens, mais il est onze heures, j’ai été matinal »

Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1833

Breguet Classique Tourbillon extra-plat Automatique 5377

Description de la montre

Référence
5377PT/12/9WU : Platine
5377BR/12/9WU : Or rose
Boîtier : En platine à carrure finement cannelée
Fond : Saphir
Diamètre : 42mm
Attaches : Soudées, barrettes vissées
Étanchéité : Jusqu’à 3 bar (30m)
Cadran : Or 18 carats argenté et guilloché à la main selon quatre motifs différents
Individuellement numéroté et signé Breguet 3237 Replique
Tour d’heures en chiffres romains
Aiguilles : Breguet à « pomme évidée » en acier bleui
Mouvement : Calibre 581DR
Mécanique extra-plat à remontage automatique avec tourbillon
Petite seconde sur l’axe du tourbillon
Numéroté et signé Breguet
Diamètre : 16 lignes
Rubis : 42
Réserve de marche : 80 heures avec indication de la réserve de marche à 8h30
Barillet : Sur galets à roulement à billes
Échappement : À ancre de côté inversée avec cornes en silicium
Spiral : En silicium
Fréquence : 4,0 Hz
Ajusté dans 6 positions
Bracelet : Cuir
Boucle : Fermoir 3 lames

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *