Montres Replica Grade 1 Martin Fuchs, le jeune prodige du saut d’obstacles, rejoint les ambassadeurs Zenith Montres Replica Grade 1

Montres Replica Grade 1 Martin Fuchs, le jeune prodige du saut d’obstacles, rejoint les ambassadeurs Zenith Montres Replica Grade 1

- in Réplique Zenith
31
0

Plus proche de notre époque, le calibre Elite a été l’un des premiers mouvements élaborés level CAO — conception assistée par ordinateur — et élu mouvement de l’année par la presse professionnelle à sa sortie en 1994. Plébiscité pour son extrême finesse, sa précision et sa fiabilité, le calibre Elite équipe aujourd’hui de nombreux garde-temps Zenith, du modèle ultraplat classique à la montre joaillière pour dames.à 22 ans, Georges Favre-Jacot s’installe à son compte en tant qu’horloger au Locle. Désireux de créer les garde-temps les plus précis de son époque, et cela, au meilleur prix, il décide de regrouper tous les métiers nécessaires dans un seul et même atelier. Il révolutionne ainsi la fabrication horlogère et est le premier à fonder une véritable manufacture, en 1865. Pouvoir tester en un seul lieu tous les composants et le mécanisme complet optimise de fait les processus de fabrication et favorise l’avancement technologique. Dix ans plus tard, l’entreprise emploie un tiers de la population active de Locle. En 1899, Georges Favre-Jacot présente son premier chronographe de poche et remporte sailors prix, dont le premier prix au Mondial de Paris.

« La valeur n’attend pas le nombre des années » : âgé de 18 ans seulement, le cavalier zurichois, Martin Fuchs, a remporté de nombreux titres internationaux ; il est aujourd’hui l’un des plus brillants espoirs dans sa discipline. Le saut d’obstacles réclame à la fois beaucoup d’audace et d’élégance, une parfaite maîtrise technique et une extrême précision – toutes qualités qui figurent aussi parmi les valeurs essentielles de la Manufacture Zenith, que le jeune cavalier représente désormais en devenant un ambassadeur de la marque.

La dynastie Fuchs

Les premiers succès de Martin Fuchs s’inscrivent dans une histoire de famille – il faudrait même dire : dans l’histoire d’une dynastie. Car cela fait déjà trois générations que l’on retrouve chez les Fuchs une même passion pour le sport hippique de haut niveau. En 1965, le grand-père de Martin ouvre un centre équestre près de Zurich. Il communique à ses deux fils son amour des che- vaux, du dressage et de la compétition. L’aîné, Markus, devient champion d’Europe junior de saut d’obstacles à 15 ans: il se lance dans une brillante carrière internationale, jalonnée de nombreuses médailles en coupe du monde et aux Jeux olympiques. Le cadet, Thomas, extrêmement doué, entame lui aussi une carrière de sportif de haut niveau et transmet la passion familiale à son fils cadet, Martin, né en 1992. Le garçon a de qui tenir, puisque sa mère, Renata, est elle-même une ancienne championne de Suisse de saut.

Un champion étonnamment précoce

Martin commence à monter très jeune, dès l’âge de 6 ans. Ses premières compétitions, c’est à poney qu’il les remporte. À cheval, sa précocité est tout aussi impressionnante: à 14 ans, en 2006, à Istanbul, le voici vice-champion d’Europe de saut dans la catégorie «enfants»; les deux années suivantes, il remporte la médaille de bronze aux championnats d’Europe juniors, et en 2010, c’est l’or qu’il décroche au Jeux olympiques de la jeunesse à Singapour. Depuis qu’il a atteint sa majorité, en juillet dernier, Martin est entré au classe- ment mondial de la Fédération Internationale d’Équitation à la 108e place, pour grimper quelques mois plus tard dans les 100 premiers. Et ce n’est, bien sûr, qu’un début. Parmi ses prochains objectifs : les championnats d’Europe de saut pour jeunes cavaliers à Comporta au Portugal en juillet 2011.

De l’équitation de haut niveau à la haute horlogerie

C’est parce qu’il s’est inscrit dans une véritable tradition familiale que le par- cours de Martin Fuchs a démarré de manière si fulgurante. Cette confiance en l’expérience accumulée par ceux qui l’ont précédé s’est manifestée aussi dans le choix de ses montures, puisque Martin a remporté plusieurs com- pétitions en montant des chevaux expérimentés, comme Idéo du Thot ou Riot Gun, deux fois champion de Suisse. Voilà une première affinité qui lie le jeune champion à la Manufacture Zenith, elle-même fière de perpétuer une tradition de haute horlogerie de près d’un siècle et demi.

Le parallèle peut être poussé plus loin. Discipline reine de l’équitation, le saut d’obstacles nécessite l’alliance de qualités bien particulières. Pour réaliser des sauts parfaits, le cavalier doit d’abord contrôler parfaitement la puissance de sa monture, en maîtriser la trajectoire et la vitesse, évaluer sans erreur le nombre de foulées qui le séparent de l’obstacle… Tout ceci est un travail d’extrême précision – qualité primordiale, évidemment, dans le monde de l’horlogerie. Cette précision, le cavalier ne peut espérer l’atteindre que s’il a tissé une entente parfaite avec sa monture : cela se prépare en amont de la compétition, par un dressage le plus fin possible.

El Primero Striking 10th

Son cœur bat plus fort. Le vôtre aussi

L’audace qui pousse à dépasser des limites que d’autres jugent infranchissables, à se lancer avant tout le monde dans de nouveaux défis techniques a donné naissance chez Montres Zenith Pas Cher Replique au calibre El Primero, le mouvement automatique le plus précis au monde. Martin Fuchs a choisi le chronographe El Primero Striking 10th, le premier garde-temps Zenith qui affiche le 1/10e de seconde, soit chacune des pulsations de ce mouvement d’exception. Au poignet, la Striking 10th dévoile une rare prestance. Les trois compteurs formés par les totalisateurs et par la seconde permanente sont disposés en V dans la partie inférieure du cadran. La parfaite lisibilité du temps chronométré est garantie par trois teintes différentes qui ornent les compteurs : une colorimétrie iconique de la marque. La mesure du 1/10e de seconde n’est-elle pas emblématique des performances et du parcours fulgurant de ce jeune champion, qui méritait bien d’être le premier cavalier à devenir ambassadeur Zenith ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *