Réplique cher Guide d’achat A

Réplique cher Guide d’achat A

- in Replique IWC
147
0


Ces garde-temps sont équipés d’un mouvement IWC, le calibre de manufacture 89361 (remontage automatique à doubles cliquets spécialement développé pour ce calibre). Le compteur du haut permet de lire les heures et les minutes chronométrées. L’aiguille des secondes au centre permet de chronométrer les temps jusqu’à une minute. La fonction flyback permettant quant à elle de chronométrer les arrêts au stand. Ces deux éditions limitées chacune à 250 exemplaires, présentent un verso singulier : un médaillon en fibres de carbone, qui peut présenter des traces d’usure, est enchâssé dans le fond du boîtier en titane. Ces montres sont livrées avec un certificat confirmant que ce matériel provient bien d’un des bolides Flèches d’Argent. Le fond du boîtier est scellé de façon étanche par un verre saphir à l’intérieur duquel on voit le logo personnel de Nico Rosberg ou de Lewis Hamilton. Autre nouvelle importante: Iwc Genta Replique Schaffhausen annonce d’ores et déjà la prolongation de son partenariat avec Mercedes AMG Petronas Formula One Team pour les trois prochaines années. Rappelons que la marque a fait son entrée début 2013 dans la saison de F1 en tant qu’Official Engineering Partner de l’équipe et prolongera cet engagement jusqu’à la fin de la saison 2018. « Nous partageons avec les techniciens de l’écurie une passion commune pour l’ingénierie d’exception, l’artisanat et la puissance de l’innovation », a déclaré à cette occasion Georges Kern. « Avec les pilotes, nous partageons l’ambition de toujours livrer des prestations de grande précision et des performances de pointe ».

Voici une montre qui respire la « dolce vita ». En effet, afin de célébrer comme il se doit l’ouverture de sa toute première boutique exclusive à Rome (Italie), au numéro 28 de la célèbre et prestigieuse Piazza du Spagna (là où se concentrent toutes les enseignes de luxe), IWC, la manufacture horlogère suisse de Schaffhausen, vient de présenter le chrono Portofino « Piazza di Spagna » (Ref. 3910).
 
Cette série ultra-limitée de 28 exemplaires (comme le numéro de la boutique) ne sera disponible qu’à l’adresse romaine. Plus concrètement, il s’agit d’un modèle en acier fin (42 mm) au cadran caractéristique de couleur blanche. Ce dernier dispose d’une petite seconde à « 9 heures », qui fait face à l’affichage du jour de la semaine et de la date et qui vient s’ajouter aux affichages de la mesure des temps additionnels.
 
Cette montre est animée par le calibre 79320 qui affiche 44 heures de réserve de marche et un remontage automatique avec rotor à roulement à billes. Le fond du boitier arbore une gravure représentant la Piazza di Spagna ainsi que la mention « One out of 28 ». Ce modèle, Italie oblige, est équipé d’un très beau bracelet en cuir de chez Santoni.


Cette année, le choix s’est porté sur un modèle de la famille des Portofino. La Portofino Automatic Moon Phase 37 Edition Laureus Sport for Good Foundation (réf. IW459006) est limitée à 1 500 exemplaires dans le monde entier. Le cadran et l’affichage des phases de la lune sont proposés dans le bleu Laureus caractéristique tandis que douze diamants complètent les index des heures et donnent, avec le bracelet en alligator bleu de Santoni, une allure élégante et précieuse à cette pièce. Avec un boîtier de 37 millimètres de diamètre, cette montre convient aussi parfaitement aux amateurs de montres aux poignets plus fins. Elle est animée par un mouvement automatique mécanique calibre 35800 arborant une réserve de marche de 42 heures.Le sport élimine les différences, donne confiance en soi et encourage l’esprit d’équipe : c’est la devise de Laureus Sport for Good. Elle est convaincue que le sport dispose d’une puissance d’intégration qui permet de faire avancer le changement social et d’offrir de meilleures perspectives d’avenir aux enfants et aux jeunes défavorisés. Depuis 2006, IWC Schaffhausen soutient chaque année la fondation en lançant une montre spéciale. « Le travail mené en collaboration avec Laureus forme l’un des piliers de notre engagement social. La fondation et ses ambassadeurs du sport de haut niveau s’engagent inlassablement et avec beaucoup de passion pour une société meilleure. Je suis fier de pouvoir soutenir ce travail important et nécessaire pour la dixième fois, au travers d’une édition spéciale », résume Georges Kern, CEO d’IWC.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *