Réplique de réplique Comment acheter

Réplique de réplique Comment acheter

- in Replique IWC
343
0
IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse


IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse

Peu de marques peuvent se targuer d’être intimement liées à l’aviation. Breitling bien évidemment. Mais aussi Hamilton, Oris, Bell & Ross… Et bien sûr IWC qui commercialise, historiquement (depuis 1936), parmi les plus belles montres de pilotes de tous les temps.
 
Dans cet esprit, rien d’étonnant à ce que pour son jubilé, la « Patrouille Suisse » se soit associée à la manufacture de Schaffhausen. « À l’image de nos « Montres d’Aviateur », l’équipe de la Patrouille Suisse représente la précision suisse et la perfection technique » a indiqué à cette occasion Linus Fuchs, directeur général IWC pour la Suisse. Et de poursuivre : « ces valeurs communes et notre passion pour l’aviation nous ont inspirés pour cette édition spéciale limitée qui rend hommage à l’excellence de ces pilotes exceptionnels ».
 
Plus concrètement, ce modèle qui ne sera produit qu’à 250 exemplaires, arbore un design classique façon instruments de bord avec affichages de grande taille clairement agencés pour une parfaite lisibilité. Les aiguilles et index sont naturellement recouverts de Superluminova blanc pour une lecture de nuit.
 
L’affichage de la date (de type trainante) évoque un altimètre et souligne encore la relation de ce garde-temps avec l’univers de l’aviation. Visuellement, trois éléments rouge vif ressortent : la petite seconde permanente rouge pour le contrôle des fonctions, la pointe rouge de la trotteuse du chronographe ainsi que le petit repère triangulaire de la triple date. A noter que le troisième poussoir situé à 10h permet de stopper à tout moment la deuxième aiguille « rattrapante », puis, par une nouvelle pression, de la synchroniser avec la trotteuse du chronographe.
 
Le boîtier interne en fer doux antimagnétique (une des caractéristiques des montres d’aviateur) et le verre saphir avec fixation assurée en cas de dépressurisation garantissent à ce garde-temps un excellent comportement en situation de vol. Cet imposant chrono de 46 mm est étanche 6 bar et abrite le mouvement de chronographe calibre 79230 avec remontage automatique (réserve de marche de 44 heures). Le fond est orné d’une gravure représentant trois avions de chasse en hommage aux Northrop F-5E Tiger II à bord desquels les pilotes de la Patrouille Suisse accomplissent des formations et figures de vol à des vitesses allant jusqu’à 1.000 km/h. A noter également l’inscription « TRIBUTE TO PATROUILLE SUISSE » et la numérotation continue (1/250, 2/250, etc.) sur le fond du boîtier.
 
Ce modèle est disponible à la vente depuis le mois de mai 2014 ; dans un premier temps uniquement dans les boutiques IWC suisses et dans le commerce suisse, puis dans un second temps dans les boutiques IWC du monde entier. 


IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse

À la force du poignet (ou de la montre), l’International Watch Compagny a conquis bien des domaines. De l’aviation à la plongée sous-marine, Iwc 5035 Replique repousse les limites, toujours avec élégance.Se faire un nom prend parfois du temps…Né dans une famille d’horlogers en 1841, Florentine A. Jones travaille à Boston au service de fabricants de montres. En 1868, il fonde l’International Watch Compagny et l’implante à Schaffhouse afin de profiter du savoir-faire de la main-d’oeuvre suisse. Florentine A. Jones y crée le calibre Jones, un mouvement dont la longue flèche de raquette permet un réglage parfait de la précision de marche. Pourtant, huit ans plus tard, alors que la manufacture bat son plein et emploie près de 200 personnes, IWC subit les nouveaux droits de douane mis en place par les États-Unis et doit renoncer à ce marché. Après deux faillites successives, le fabricant de machines Rauschenbach reprend l’entreprise en 1879. Si le tsar Ferdinand I de Bulgarie achète à la marque des montres pour récompenser ses combattants émérites, IWC va surtout se faire connaître auprès des aviateurs…Une montre d’aviateur pour prendre son envol.En 1936, IWC lance sa première montre d’aviateur. Conçu pour résister aux conditions extrêmes des cockpits d’avions, le garde-temps dispose d’un cadran noir doté de chiffres et d’aiguilles de grande taille et lumineux. Sa lunette tournante avec aiguille-repère complète un mouvement anti-magnétique.


IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *