Réplique en gros Edition limitée New Vintage 1955 Réplique du mouvement japonais

Réplique en gros Edition limitée New Vintage 1955 Réplique du mouvement japonais

- in Réplique Zenith
164
0

« Jean-Frédéric Dufour le nouveau Président de ZENITH a eu la bonne idée de célébrer les 100 ans d’Ephrem Jobin, un horloger maison qui contribua à la réputation de la Manufacture dans les années 50. Après les années fastes, c’était une manière d’afficher son ambition de replacer les hommes au cœur des enjeux de la célèbre maison. Une manière aussi d’afficher son intention d’utiliser les ressources et l’histoire des montres ZENITH pour les collections à venir. Mr Jobin a donc eu droit a une belle fête au sein de la Manufacture pour ses cent ans. Un chœur hélvétique était même là pour pousser des airs ancestraux. Collaborateurs et journalistes du monde entier avaient répondu à l’appel et l’ont aidé à souffler ses cents bougies. Il a bien sûr été question du calibre 135 dont Mr Jobin fut le créateur, calibre chronomètre qui rapporta à la Manufacture un grand nombre de prix. Mr Jobin, très en forme, a temoigné de la liberté qui lui avait été donnée, liberté qui lui donna l’audace et l’inventivité nécessaires à sa création. Il y eut des sourires et -pourquoi ne pas le dire- beaucoup d’émotion durant ces moments. Mr Jobin sa reçu des mains de Jean-Frédéric Dufour une montre ZENITH en or rose édition limitée New Vintage 1955, la numéro 100/100 très exactement. Le vieil horloger, l’œil vif et espiègle disait : “jamais je n’aurais cru pouvoir porter une si belle montre.”
La boucle était bouclée. »
Ecrit par Jean Gregor,
auteur du roman ZENITH paru au Mercure de France
à Neuchâtel, le 1er décembre 2009

Calibre 135
L’obsession de la précision

Comme tout mouvement Zenith, le calibre 135 résulte de la volonté de la marque de créer des mécanismes toujours plus précis et fiable, une tradition cultivée depuis sa fondation en 1865, illustrée très tôt par ses montres de poche remarquablement précises, et accentuée par l’émergence de la montre-bracelet.

Calibre 135 Award

Présentée en 1948 à l’apogée de la course acharnée vers la précision engagée entre les différentes maisons horlogères, le Calibre 135 comportait plusieurs caractéristiques innovatrices et sophistiquées. Elles lui ont permis de gagner de nombreux prix prestigieux de chronométrie dans les concours organisés par l’observatoire de Neuchâtel, y compris cinq années de suite de 1950 à 1954, en soi un record. En tout, il a récolté 200 prix individuels, dont les deux tiers furent des premiers prix, ainsi que cinq prix de séries.

Recherches fondamentales

Ephrem Jobin, né en 1909 et sans doute l’horloger le plus âgé au monde, a joué toute une panoplie de rôles dans le développement de Zenith Montre Vintage Replique pendant cette période clé. Entre 1939 et 1954, il a été responsable du développement de trois calibres complets, y compris le mythique Calibre 135.

Jean-Frédéric Dufour, le nouveau Président de ZENITH et Ephrem Jobin né en 1909

Il a rapidement saisi l’importance de réorganiser les processus de fabrication, se basant sur une vision véritablement globale de la production. Lorsqu’on lui a confié en 1946 la mission d’inventer « un calibre de 30 mm » capable d’atteindre les normes du concours de l’Observatoire de Neuchâtel, il s’est attelé à sa conception et à son développement selon une série d’exigences destinées à lui permettre d’obtenir les meilleures performances chronométriques possibles. Il a porté la responsabilité du projet du début à la fin.

La recette de son succès avec le calibre 135 repose entre autres sur un grand barillet pour augmenter la réserve de marche, ainsi qu’un très grand balancier, faisant partie de l’organe réglant et jouant un rôle crucial dans l’amélioration de la précision. Cette démarche impliquait la nécessité de repenser entièrement la construction du mouvement, allant jusqu’à décentrer la roue des minutes par rapport à l’axe central, afin de dégager l’espace requis pour le balancier élargi. La version « concours d’observatoire » de ce mouvement (Calibre 135.O) a été équipée d’une spirale Breguet, ainsi que d’une raquette à simple ou à double flèche, assurant un frottement bien équilibré et permettant un ajustement optimal.

En plus de ses exploits chronométriques exceptionnels, le calibre 135 a également été adapté à des versions commerciales, toutes certifiées chronomètre et accompagnées d’un certificat de réglage. Elles étaient dotées d’un disque de raquette excentrique et ornées de Côtes de Genève.

Un modèle 135 de Zenith

Atout exclusif

La précision chronométrique du calibre 135 impliquait tout naturellement un volume de production plutôt limité et réservé aux montres haut de gamme. 11’000 de ces mouvements ont été produits, ce qui signifie que ce calibre reste un objet de convoitise parmi les connaisseurs et collectionneurs.

La presse spécialisée de l’époque l’a décrit comme « l’un des meilleurs mouvements pour montre-bracelet dans l’histoire de l’horlogerie » – un titre qu’il mérite sans doute encore aujourd’hui grâce à ses performances hors normes et à sa construction étonnamment moderne. Cette esthétique raffinée, soulignée par le design classique et les finitions soignées du calibre, évoque le classicisme pur et sobre des montres Zenith.

Cet hommage rétrospectif au calibre 135 honore ainsi un exemple exceptionnel du savoir-faire horloger, incarné dans la personne d’un maître horloger par excellence et un centenaire distingué, Ephrem Jobin.

Zenith a donc décidé de commémorer ce jubilé en créant une montre en édition limitée à 100 exemplaires en son honneur, et en lui offrant le modèle numéroté 100 en clin d’œil à cet anniversaire phare. Il est animé par le calibre Elite 689, mouvement à remontage automatique, certifié chronomètre par le COSC, et a notamment bénéficié des progrès techniques apporté par Monsieur Ephrem Jobin.

Le boîtier est en or rose 18 carats et équipé de glaces saphir de chaque côté. Il entoure un cadran brun soleillé élégant et épuré portant des aiguilles facettées en or rose 18 carats ainsi que d’index posés à la main. Doté d’un bracelet en cuir brun doublé de veau Alvazel soyeux et complété d’une boucle à ardillon, ce modèle raffiné exprime de manière éloquente la reconnaissance de Montre Zenith A Vendre Replique envers M. Jobin pour sa contribution majeure à l’histoire et au développement de la marque.

C’est reparti pour une nouvelle traversée de la France au volant d’authentiques voitures de collection ! Du 18 au 24 avril prochains, 240 concurrents vont se mesurer sur paths fermées et circuits au fil des cinq étapes du parcours de quelque 2000 kilomètres entre Paris et Cannes. Seuls les modèles de voitures inscrits à l’épreuve historique entre 1951 et 1973 sont éligibles à la compétition et ils ne doivent avoir subi aucune modification de moteur ou de carrosserie. C’est pour leur rendre hommage que Zenith, partenaire du Tour automobile Optic 2000 depuis deux ans, dévoile sa nouvelle édition limitée.Inspirée de ces automobiles d’exception qui ont traversé les décennies en conservant leurs remarquables performances et leur style inaltérable, la montre El Primero Chronomaster 1969 Tour automobile Edition incarne une ic?ne du classic racing portée au poignet. Carrosserie élégante, moteur puissant, touches tricolores : le chronographe El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition p Zenith roule les mécaniques sur route et sur circuit. Hommage aux bolides classiques du Tour automobile Optic 2000, dont Zenith est le chronométreur officiel, cette bête de compétition vrombit à 36 000 alternances/heure et affiche la précision du légendaire mouvement El Primero. Pour l’occasion, Zenith présente une série exclusive de 500 chronographes El Primero dédiée à cette route automobile classique sur territoire fran?ais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *