Réplique du mouvement japonais Zenith au départ du Tour Auto Optic 2000
au Grand Palais Replica Wholesale Centre

Réplique du mouvement japonais Zenith au départ du Tour Auto Optic 2000
au Grand Palais Replica Wholesale Centre

- in Réplique Zenith
118
0

En 1911, Georges Favre-Jacot cède la direction de la manufacture à ses descendants, qui la baptisent Zenith, nom du plus haut point de la trajectoire d’un astre dans le ciel. Neuf ans plus tard, la marque donne naissance au mouvement El Primero, premier chronographe équipé d’un remontoir à rotor central. Cette première mondiale fait aujourd’hui d’El Primero le mouvement produit en série le plus précis au monde grace à son balancier et à sa cadence de dix alternances par seconde. Au fil des années, Zenith va signer de nombreuses innovations. La société détient trois des plus grands mouvements : le chronographe automatique intégré El Primero, le manuel 22 lignes 5011K et le mécanique extra-plat Elite, tous déclinés avec plusieurs complications, phase de la Lune, double time, fly-back. Pourtant, la maison horlogère ancrée dans l’histoire, passée et future, aurait pu dispara?tre… La Zenith Radio Corporation achète, en 1971, la marque et décide, quatre ans plus tard, de mettre fin à la fabrication de montres mécaniques, préférant miser sur celles à quartz. Ne pouvant accepter l’ordre p vendre au plus offrant calibres, machines et outils au prix de la tonne de métal, un employé, Charles Vermont, décide d’agir. Au risque de perdre son travail, il cache cames, outils de découpage, presses et machines, tout en consignant dans un petit carnet le processus de production en espérant secrètement le retour des mouvements mécaniques. Neuf ans plus tard, Zenith est repassée aux mains d’investisseurs suisses. En sachant qu’une presse vaut alors 40 000 francs suisses et qu’il en faut 150 pour construire un El Primero, la désobéissance p Charles Vermont est une véritable aubaine pour Zenith ! Aujourd’hui, elle fait partie du groupe LVMH.

Le Grand Palais :

Lundi 20 avril : Le tour auto Optic 2000 s’expose au grand palais

Inauguré pour l’Exposition Universelle de 1900, le Grand Palais est un monument unique installé au cœur de Paris. Son architecture fastueuse de pierre, de métal et de verre, a conquis le cœur de plusieurs millions de visiteurs et de nombreux organisateurs. Théâtre du tout premier Salon de l’Automobile en 1901 et jusqu’en 1961, on ne compte plus les expositions à se disputer ce lieu d’exception, écrin idéal pour sublimer objets d’art, défilés de mode et… voitures de collection. Pour la 24e édition, elles seront de nouveau plus de deux cents machines, aux carrosseries parfaitement lustrées et aux mécaniques finement préparées, prêtes à s’élancer dès le lendemain sur les routes de France et à parcourir près de 2 000 kilomètres pour rejoindre Biarritz cinq jours plus tard.

Ouvert de 10 h à 17h sur présentation du programme officiel (vendu 10 € à l’entrée du Grand Palais)

La montre Montre Zenith Mistral Replique El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition

Pour marquer l’événement et signer ce chapitre sportif inédit, Zenith a conçu un modèle exclusif qui cristallise l’esprit de son partenariat avec le Tour Auto. Haute horlogerie et voitures de collection sont proches par leur savoir-faire méticuleux, leur souci d’exigence et d’élégance : La El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition les lie à jamais en mariant les mouvements chronographes révolutionnaires, qui ont fait la renommée de la Manufacture locloise, à un design subtilement automobile par l’infini détail de ses couleurs et éléments symboliques.

Itinéraire

Après le traditionnel rendez-vous au Grand Palais (20 avril) où les concurrentes engagées sont exposées aux regards des passionnés dans ce majestueux écrin de verre et d’acier (théâtre du 1er Salon de l’Automobile en 1901 et jusqu’en 1961), toutes s’élancent sur les routes de France pour se mesurer lors d’épreuves chronométrées (Compétition ou Régularité) sur 4 circuits et plusieurs spéciales sur routes fermées, et terminer leur périple à Biarritz.

LUNDI 20 AVRIL : Paris (Grand Palais)
Ouverture au public de 10h à 17h

  • Contrôles Techniques
  • Contrôles Administratifs

MARDI 21 AVRIL : Paris – Vichy
Départ officiel : Château de Courances
Arrivée : Parc des Sources (Vichy)

  • • 499 km
  • 1 épreuve spéciale
  • Circuit de Magny-Cours

MERCREDI 22 AVRIL : Vichy – Clermont-Ferrand
Arrivée : Stade Michelin (Clermont-Ferrand) • 347 km

  • 2 épreuves spéciales
  • Circuit de Charade

JEUDI 23 AVRIL : Clermont-Ferrand – Toulouse
Arrivée : Esplanade Georges Vallerey (Toulouse) • 463 km

  • 2 épreuves spéciales
  • Circuit d’Albi

VENDREDI 24 AVRIL : Toulouse – Pau
Place de Verdun (Pau)

  • 370 km
  • 2 épreuves spéciales

SAMEDI 25 AVRIL : Pau – Biarritz
Arrivée : Cité de l’Océan (Biarritz)

  • 226 km
  • 1 épreuve spéciale
  • Circuit de Pau-Arnos

TOTAL : 1905 KM

  • Accès aux Parcs Fermés sur présentation du programme officiel (10 €)
  • Accès gratuit aux circuits (Nevers Magny-Cours, Charade, Albi, Pau-Arnos)
  • Cartes des épreuves spéciales dévoilées sur Facebook à 17h la veille de leur déroulement ( pour éviter les reconnaissances sur routes ouvertes jugées dangereuses )

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *