Qui vend le meilleur Concours Institut Horlogerie Cartier 2011 Réplique en gros

Qui vend le meilleur Concours Institut Horlogerie Cartier 2011 Réplique en gros

- in Réplique A. Lange Söhne
19
0

Le dessin gagnant – un mécanisme seconde-stop
La Richard Lange perpetual calendar terra luna est l’un des chefs d’oeuvre qui ont été présentés aujourd’hui au SIHH à Genève. Calendrier perpétuel, 14 j de réserve de marche (avec mécanisme dédié de force constante) , date sautante, au dos, phase de lune orbitale…c’est une pièce dotée de nombreuses fonctions et qui est assez sculpturale. Elle possède également un dos extraordinaire avec disque rotatif figurant le ciel étoilé. Pour la première fois avec ce cadran régulateur, on a une phase de lune orbitale. Lange a utilisé le balncier comme un soleil. Non seulement le calibre donne les phases de la lune, mais éalement ses positions pour comprendre si elle est entre la terre et le soleil ou si elle est de l’autre côte, comme lors de la pleine lune. Sur le disque, 2116 étoiles de 5 différentes grandeurs. Les trois disques en or gris tournent : la terre, une fois par 24 h, le grand disque avec le ciel, tourne également, et l’autre disque en dessous indique les phases de lune et tourne également. Référence disponible en deux couleurs d’or, rose, gris à 185000 et 186000 euros. Extraordinaire.Au printemps 2013, la marque horlogère allemande A. Lange & Söhne a inauguré sa première boutique parisienne au 19 rue de la Paix dans le 2ème arrondissement. A. Lange&Söhne avait alors réuni tous les amoureux de la marque. Nous avons profité plus discrètement du creux de l’été pour y faire un petit tour à l’invitation de la directrice de la boutique, Mme Sunny Song. De quoi prendre le temps de visiter l’écrin de la marque saxonne. Décoré avec soin, mais également simplicité et sobriété, il mêle la rigueur horlogère, la simplicité germanique, les codes de A. Lange & Söhne, et le raffinement parisien. Entre les boiseries gris perle, les murs et la moquette crème, quelques tapis bordés de brun chaud, et un escalier central circulaire qui descend au sous-sol, cette ravissante boutique distille une chaleur et un charme discret, caractéristique de la marque de haute horlogerie.

Le premier prix au « Concours Institut Horlogerie Cartier » IHC est remporté pour la deuxième fois consécutive par un jeune étudiant en horlogerie de A. Lange & Söhne. A. Lange & Söhne est heureux d’annoncer que c’est une de ces étudiantes en formation, Rabea Sethmacher, qui a remporté le premier prix du concours suisse de jeunes horlogers, au « Concours Institut Horlogerie Cartier 201 » (IHC) à Neuchâtel. Le thème du prix de cette édition 2011 était la réalisation d’un système d’arrêt du balancier en position de mise à l’heure. La gagnante, en plus de la reconnaissance de ses pairs, s’est vu offrir un voyage d’une semaine à New York.

Les deux gagnantes – Rabea Sethmacher (1
er prix) et Fanny Rühle (4e place)>
Le jury composé de cinq experts a été impressionné par la conception imaginative, ainsi que la qualité de sa réalisation pratique. Lorsque le mécanisme est activé, un petit mannequin ludique déplace ses bras et ses jambes, il apparaît également pour mettre en pause l’équilibre avec son genou droit. En fait, un ressort arrêté attaché à l’articulation du genou est positionné sur le volant lorsque la couronne est tirée.

2011 est couronné de succès et de profils prometteurs car une seconde étudiante de Lange, Fanny Rühle a remporté la quatrième place avec un mécanisme d’arrêt des secondes sous la forme d’un cœur brisé. Avec le premier prix et deux des dix premières places, les stagiaires de l’Ecole d’horlogerie Lange ont connu un succès remarquable dans la compétition la plus importante pour les jeunes horlogers suisse. Le nouveau CEO de la marque A. Lange & Söhne, Wilhelm Schmid voit dans cette performance exceptionnelle une affirmation positive de la qualité de la formation horloger de Lange : « Nous sommes ravis que les compétences et la créativité de nos apprentis reçoivent la plus haute reconnaissance à l’étranger ».

4
e Prix – Fanny Ruehle>
Le Concours IHC pour les horlogers a lieu chaque année en Suisse. Six stagiaires de l’Académie A. Lange & Söhne y ont participé parmi les 90 jeunes horlogers inscrits. 5 écoles d’horlogerie, 9 centres d’apprentissage de l’industrie horlogère ainsi que 4 ateliers privés ont répondu favorablement à l’invitation et 74 travaux ont été pris en considération par le jury. Chaque candidat a relevé le défi de réaliser et construire un système en 32 heures (réparties sur deux semaines) un système d’arrêt du balancier en position de mise à l’heure.

Dès 1845, dans la ville saxonne de Glashütte, Ferdinand Adolph Lange a fondé un institut de formation qui visait principalement « à former les jeunes des monts Métallifères localement dans l’artisanat de l’horlogerie et poser ainsi les bases d’un avenir assuré ». Il poussa d’ailleurs ses 15 premiers apprentis à se spécialiser pour augmenter la qualité et la précision de ses montres de poches. L’engagement de jeunes talents est ainsi profondément enraciné dans la tradition de la manufacture horlogère depuis ses origines.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *